Taux d’épisiotomie en France

En 2010, 44 % d’épisiotomie pour un premier accouchement (femmes primipares) et 14 % pour les accouchements suivants (femmes multipares) selon l’Enquête nationale périnatale 2010. Le taux global en France serait de 27 % en 2010. Le dossier du Ciane trouve aussi un taux de 30 % d’épisiotomie pour la période 2010-2013.

En 1998/1999 ce taux était de 47 % : 71 % pour les primipares et 36 % pour les multipares. Le Collège national des gynécologues obstétriciens français a publié en 2005 des recommandations sur l’épisiotomie. Cela a pu contribuer à cette baisse, même si les taux avaient commencé à baisser plus tôt.

On observe une forte disparité des taux d’épisiotomie entre les maternités. Alors que la moyenne nationale est autour de 30%, certains établissements sont en dessous de 10%. D’autres sont au dessus de la moyenne nationale, mais dans ce cas, ils ne communiquent pas sur leurs taux. Dans la partie Eviter l’épisiotomie de ce site, nous donnons des indications pour tenter de trouver les taux par maternité.

La maternité de Besançon réalisait 1 % d’épisiotomies en 2010, contre 19% en 2003. Ils rapportent que cette diminution des taux d’épisiotomie s’est accompagnée d’une augmentation du nombre de périnée intact et de déchirures sans gravité ne nécessitant pas forcément de suture (1er degré), et d’une diminution du nombre de déchirures graves avec ruptures du sphincter.

Sources
Voir aussi

Taux d’épisiotomie (Europe et Monde)