Qualité des soins, protection du périnée, réparation…. Voici ce que nous avons repéré en 2015-2016, et publié sur la page Facebook dédiée à l’épisiotomie

Publication sur FacebookDateLangue
"The risk of undergoing a spontaneous perineal tear or an episiotomy in the second delivery is increased by the practice of episiotomy in the first one."http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/243447122016-08-10anglais
Via Svenska Barnemorskeförbundet L'étude importante dont je vous ai parlé en juillet est maintenant publiée. On y apprend que la prévalence de l'accouchement à la maison est de 0,0 6% en Suède, 0,019 en Norvège, et entre 1,5 et 1,8% en Islande et au Danemark. La prévalence du stress post traumatique varie dans les pays nordiques entre 2,3% en Norvège et 4,2 % au Danemark. Le transfert à l'hôpital (le plus souvent pour progression lente du travail) est un facteur de risque d'épisiotomie. Les taux de SPT et d'épisiotomie sont plus bas à la maison qu'à l'hôpital. Les résultats: 2992 women with planned home births, who birthed spontaneously at home or after transfer to hospital, between 2008 and 2013 were included. The prevalence of SPT was 0.7 % and the prevalence of episiotomy was 1.0 %. There were differences between the countries regarding all maternal characteristics. No association between flexible sacrum positions and sutured perineal injuries was found (OR 1.02; 95 % CI 0.86–1.21) or SPT (OR 0.68; CI 95 % 0.26–1.79). Flexible sacrum positions were associated with fewer episiotomies (OR 0.20; CI 95 % 0.10–0.54).http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4966598/2016-08-09anglais
Nous en avions déjà parlé cette société commercialise un objet pouvant améliorer le quotidien à la suite de déchirures ou d'épisiotomie. Le reportage permet d'apercevoir le produit. Si vous l'avez utilisé donnez-nous vous impressions. http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/claripharm-bientot-championne-de-l-intimite-feminine-1053935.html2016-07-24français
Les dernières publications qui complètent les RPC américaines: http://www.medpagetoday.com/obgyn/pregnancy/587452016-07-19anglais
Les RPC (recommanations de pratiques cliniques) des Etats-Unis de 2006 pour lecture et comparaison par exemple avec les francaises de 2005. http://www.aafp.org/afp/2006/1201/p1970a.html2016-07-19anglais
Surprise! pendant des années on nous a dit que les danseuses chanteuses et cavalières avaient un périnée trop musclé qu'il fallait épisiotomiser maintenant l'équitation nous ferait des périnées tout mous. Pourquoi, comment pas d'infos ni de références. Bon moi comme non pro il n'y a que le trampoline que j'ai repéré comme problématique. La piscine avec un périnée en mauvais état c'est pas toujours agréable non plus. Par contre le périnée permet un "bon fondement" "un gainage de tout le corps" nous donne une idée de ce qui a été abimé et qui n'est pas dans la tête. Et vous quelles sont vos expériences ? http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/perinee-un-organe-essentiel-et-mal-connu-836743.html2016-07-18français
Je viens de découvrir ce site qui affirme que 40% des douleurs pelviennes sont liées aux adhérences. Je signale le sigle Sanofi en haut à droite. http://prevenirlesadherences.com/accueil-2910.html2016-07-12français
Pas encore lu en entier conclusion encourageante: En l’absence d’anomalies du RCF, prolonger les EE (efforts expulsifs) au-delà de 45min permet à plus de la moitié des femmes d’éviter une extraction instrumentale et ainsi de réduire les lésions périnéales.http://www.em-consulte.com/article/1030321/alertePM2016-06-25français
Le biofeedback 2.0! Tout de même je m'étonne qu'il ne soit pas prévu de pouvoir inviter ses copines sur Facebook à faire un match ou de demander les encouragements en temps réel de l'ensemble de sa liste de contacts :-D http://www.huffingtonpost.fr/2016/06/15/muscler-perinee-jeu-video-perifit_n_10451984.html2016-06-19français
Fou rire du matin, je viens enfin de comprendre pourquoi muscler son périnée permettrai de prévenir l'épisiotomie, la révision utérine ou le toucher vaginal sans consentement. Un rien de kung fu et hop les ciseaux sont pulvérisés, les doigts de l'accoucheur/se broyés et projetés contre le mur par une force centrifuge, il n'y a plus qu'à sortir avec style, bébé dans les bras et le sac solidement accroché au vagin. Vous avez testé ? racontez ! :-) http://www.closermag.fr/tele/videos-tele/elle-pratique-le-kung-fu-vaginal-decouvrez-c2016-04-25français
Un article de tonalité "publicitaire" sur une méthode de rééducation du périnée via des électrodes placées sur les cuisses. Si certaines d'entre vous ont testé n'hésitez pas à faire des retours soit en message privé soit sous ce fil. Il est important que nous nous tenions à jour de tout ce qui peu venir en aide aux jeunes-femmes qui nous contactent. http://www.e-sante.fr/incontinence-urinaire-reeducation-perinee-domicile/actualite/13262016-03-26français
http://www.journaldemontreal.com/2016/02/26/le-sexe-apres-la-grossesse Et vous avec ou sans épisiotomie cela à changer quoi ?2016-03-14français
Marc Zaffran /Martin Wincler: "Ce n'est pas possible et médicalement ça ne tient pas debout. L'anatomie (et en particulier l'anatomie neurologique) n'est pas une science exacte : tout le monde a une anatomie neurologique différente, d'une part ; une sensibilité différente, d'autre part ; et tout geste chirurgical est susceptible de laisser des séquelles neurologiques car la peau est parsemée de terminaisons nerveuses. (Pensez aux douleurs résiduelles des femmes qui subissent une épisiotomie par exemple. Et les cicatrices abdominales d'une ablation de la vésicule biliaire par voie endoscopique, pourtant très petites, sont souvent encore douloureuses des années plus tard. Concernant une zone aussi richement innervée que les grandes lèvres, la vulve et le clitoris, on peut multiplier ces douleurs par mille...)"http://ecoledessoignants.blogspot.se/2016/02/excisions-chirurgicales-minima-quelques.html2016-02-25français
Via Dix Lunes Haut les mains ! et petits coups de main....http://www.karinelasagefemme.com/lumiegravere-sur-le-hands-off.html2015-12-05anglais
Blandine Marie a repéré un gag dans un cours de médecine, tout en contradictions:"Lorsque le périnée semble sur le point de se rompre au moment de l’expulsion, une pratique systématique de l’épisiotomie n’est pas nécessaire ; en effet dans cette situation, une politique restrictive de l’épisiotomie permet de multiplier par trois le taux de périnées intacts sans pour autant augmenter le risque de déchirures du troisième degré. .../... L’épisiotomie doit être impérativement réalisée lorsque le périnée est sur le point de rompre pour éviter une déchirure quasi certaine parfois compliquée d’une lésion du sphincter anal, c'est-à-dire lorsque la peau blanchit et commence à se déchirer." Étonnant, non? "http://www.fmp-usmba.ac.ma/umvf/UMVFmiroir/mae/basereference/SGF/SGF-Campus/cours-episiotomie.pdf2015-10-05français
D'après les RPC françaises l'épisiotomie ne devrait pas être systématique en cas de mutilation génitale antérieure. Néanmoins il faut faire au cas par cas et l'épisiotomie reste fréquente et parfois plus importante que pour une femme non mutilée. http://news.abidjan.net/h/564812.html2015-10-03français
Lecture de rentrée pour s'échauffer: http://www.researchgate.net/publication/266148380_Sexualit_fminine_et_tapes_de_la_parentalit A vos commentaires2015-09-09anglais
Liens publiés sur sur la page Facebook dédiée à l'épisiotomie, 2015-2016