La violence obstétricale a été un grand thème de 2015-2016. Ce qui a retenu notre attention et que nous avons publié sur la page Facebook dédiée à l’épisiotomie

Publication sur FacebookDateLangue
Danemark: Les atteintes graves au périnée (traditionnellement importantes dans ce pays) ont fortement diminuées suite à l'instauration de la pratique de maintenir le périnée avec la main durant l'accouchement (de 6,2 % en 2012 à 4,2 % en 2015). Des études complémentaires sont souhaitées mais d'ores et déjà des formations spécifiques du personnel ont entrainé une amélioration des résultats de 60% dans certains hôpitaux. Lilian Bondo présidente de l'association des sages-femmes danoises rappelle l'importance de la douceur et d'une bonne communication avec la mère. http://www.b.dk/nationalt/faerre-danske-kvinder-brister-under-foedslen2016-08-11danois
Marc Zaffran/Martin Wincler revient sur l'attitude antiscientifique et le biais cognitif qui consiste à ne pas croire ce que dit le patient. Cette attitude inacceptable sur le plan éthique entraine nombre de retards de diagnostiques et de souffrances inutiles. http://ecoledessoignants.blogspot.se/2016/06/ne-pas-croire-ce-que-disent-les.html2016-08-09français
Via Marc Zaffran, un article sur le consentement: http://www.lesinrocks.com/2016/08/02/actualite/societe/gynecologues-formes-consentement-11856783/2016-08-03français
Dr C. : « Je suis un adepte de ces claques d’accouchement. Une franche claque sur la fesse quand la femme n’a plus pied avec la réalité. Elle est perdue dans sa peur plus que dans sa douleur. L’accouchement se passe alors tranquillement ensuite. Elles disent toutes : “Merci docteur, et pardon”, aucune des autres (ou si peu) ne dit merci. » https://www.cairn.info/revue-spirale-2005-2-page-208.htm2016-07-17français
Un témoignage récent (2015) sans épisiotomie puisque la naissance se fait par césarienne mais quel climat hostile! http://www.oummi-materne.com/violences-obstetricales/2016-07-17français
Par Kate Petitclerc accompagnante à la naissance, un texte qui ne traite pas d'épisiotomie en tant que tel mais plutôt de la violence obstétricale en général et durant la PMA (procréation médicalement assistée) en particulier https://materniteetdignite.wordpress.com/2016/05/31/la-violence-obstetricale-seulement-dans-les-maternites/2016-07-16français
Un texte important de Valérie Maltais https://materniteetdignite.wordpress.com/2016/05/18/violence-obstetricale-et-agression-sexuelle-agression-sexuelle-et-violence-obstetricale/2016-07-16français
Montréal, le projet de maîtrise sociale prometteur de Mariane Labrecque https://materniteetdignite.wordpress.com/2016/05/26/la-violence-obstetricale-une-violence-systemique/2016-07-15français
Un article bien documenté de Nadia Daam dans Slate avec interview d'Emma, témoignages issus des discussions ayant suivi la publication de ses BD, lien vers le site episio.info et le blog de Marie-Hélène Lahaye...http://www.slate.fr/story/120899/epiosiotomie-systematique-non-consentie2016-07-12français
Emma est dans le nouvel obs. Les commentaires restent très misogynes et mal informés. Je suis intervenu dans le fil. http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1536348-bd-ma-copine-cecile-son-accouchement-reve-et-une-episiotomie-contre-son-gre.html2016-07-09français
Emma est dans le nouvel obs. Les commentaires restent très misogynes et mal informés. Je suis intervenu dans le fil. http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1536348-bd-ma-copine-cecile-son-accouchement-reve-et-une-episiotomie-contre-son-gre.html2016-07-09français
La maternité a 13 ans n'est certainement pas chose facile. Avoir en lus des suites de couches post-épisiotomie....misère ! http://www.who.int/features/2016/liberia-training-midwives/fr/2016-07-08anglais
Le huffingtonpost vient de sortir un article sur le travail d'Emma. Ses bandes dessinées sur l'épisiotomie y sont également évoquées. Bravo ! http://www.huffingtonpost.fr/2016/07/04/clitoris-dessiner-expliquer-bande-dessinee_n_10801734.html2016-07-05français
Une nouvelle bande dessinée sympa d'Emma sur l'anatomie du sexe féminin. https://www.facebook.com/EmmaFnc/photos/?tab=album&album_id=2969593039736212016-07-04français
Une BD géniale bien illustrée et qui dénonce l'épisiotomie, le manque d'empathie et donne une voix aux témoignages bref un très beau travail d'Emma à lire absolument: https://www.facebook.com/EmmaFnc/photos/?tab=album&album_id=2868118683216982016-06-23français
Ouverture d’un service spécialisé au sein de l'hôpital royal de Londres pour les femmes ayant subit des viols:préparation à l’accouchement, soutien à l'allaitement, soutien psychologique. Belle initiative mais l’article court et imprécis nous laisse sur notre faim: l’ensemble des violences sexuelles sont-elles prises en charge ? Rien n’est dit de l’accouchement qui tout de même est un moment ultra-sensible. Comment fonctionne le service, quelles adaptations sont proposées? A suivre donc. http://www.mirror.co.uk/news/uk-news/nhs-launches-first-maternity-clinic-81535302016-06-12anglais
Une bande dessinée comme on les aime! https://www.facebook.com/EmmaFnc/photos/?tab=album&album_id=2868118683216982016-06-10français
Encore un excellent billet de Marie-Hélène Lahaye http://marieaccouchela.blog.lemonde.fr/2016/06/07/ordre-des-sages-femmes-le-regne-du-catastrophisme-de-lignorance-et-du-sexisme/2016-06-07français
Torture, viol, mutilation, chirurgie à vif sans anesthésie: au moins un cas d'agression sexuelle punitive (techniquement une épisiotomie) réalisée en post-partum sur une réfugiée syrienne en Grèce. Les femmes réfugiées subissent de fortes pressions pour accepter des césariennes sans indication médicale au point que certaines renoncent à accoucher à l'hôpital mais venir faire examiner son bébé après la naissance peut aussi se révéler dangereux pour les mères qui vivent sous tente. Ici le récit de Mariam: https://www.elpartoesnuestro.es/blog/2016/05/10/mariams-birth-story-obstetric-violence-against-refugee-women-greece2016-06-03anglais
Une petite vidéo plus vraie que nature: "c'est pas pour vous embêter que je dis ça..."" " et vous allez voir l'instinct paternel, pfou ça fait des miracles" Via Marc Zaffran/Martin Wincler https://www.youtube.com/watch?v=Gw2V7IcCOSE&list=PLzh7Xt_6O1l5JGpqYyfdZ6peFO873hc1p&index=42016-04-26français
Une petite BD sympa sur l'accouchement physiologique. http://www.temesira.org/laccouchement-physiologique-en-bd/2016-04-26français
Un témoignage d'épisiotomie: conditions déplorables de réalisations, indication inconnue, soulagement de la douleur déficient, mépris, reprise toute aussi déshumanisante. Deux accouchements trois épisio ou quand l'entre-jambe sert de catalogue de découpages. Avoir 26 ans en Europe, des rapports très douloureux et être confrontée à un monde médical qui ne voit pas bien où est le problème, l'enfant n'est-il pas lui en bonne santé ? Via Marc Zaffran (Martin Wincler) http://www.alorsvoila.com/une-banale-histoire-de-maltraitance2016-04-14français
Do you wish to enquire about obstetrics violence? Note that our association AFAR (French-speaking alliance for a respected childbirth) has reviewed research on obstetric violence. http://afar.info/wp/docs/Bibliographie-violenceobs-2016.pdf Almost 60 studies - medicine, midwifery, law, anthropology - were selected and classified. To facilitate a rapid identification on the topics that might interest you, summaries have been translated into French, commented and with hyperlinks allowing you to find the complete study on the net . If you want to go further, non included studies are listed at the end of the document. This work is mostly planned for French-speaking people - where the subject remains scarecely studied - All studies are available in English via our multilingual database. We hope that this work will contribute to awareness of obstetric violence, facilitating their prevention and providing useful guidance to improve the support for the victims. Please share.2016-04-02anglais
Vous souhaitez travailler sur les violences obstétricales ? L’AFAR (alliance francophone pour l’accouchement respecté) vient de faire le point sur la recherche. http://afar.info/wp/docs/Bibliographie-violenceobs-2016.pdf Près de 60 études - médecine, maïeutique, droit, anthropologie - ont été sélectionnées et classées. Pour faciliter le repérage rapide les résumés ont été traduits en français, commentés et dotés d’hyperliens qui vous permettent de retrouver en un clic l’étude sur le net. Si vous souhaitez aller plus loin les études non retenues sont listées en fin de document. Destiné prioritairement au monde francophone où le sujet reste peu étudié, l’ensemble des études est accessible en anglais via notre base de donnée plurilingue. Nous espérons vivement que ce travail contribuera à faire mieux connaître les violences obstétricales, facilitera leur prévention et donnera des pistes utiles à une meilleure prise en charge des victimes. N’hésitez pas à diffuser largement.2016-04-02français
Pourtant, une étude menée en 2011 par le Gieraf a mis en évidence le partage des responsabilités dans les problèmes d’infertilité : femmes et hommes sont en cause dans 40 % des cas chacun, et dans les 20 % de cas restants, les deux personnes du couple ont des difficultés à concevoir. Une situation parfaitement comparable aux autres régions du monde. Mais les causes d’infertilité, elles, sont spécifiques au continent. « En Afrique, la première cause d’infertilité chez les femmes, ce sont les trompes bouchées en raison d’infections sexuellement transmissibles mal soignées, d’avortements pratiqués hors milieu médical ou d’accouchements qui se font encore dans des conditions génératrices d’infections », poursuit Ernestine Gwet Bell. En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/03/18/l-afrique-continent-le-plus-touche-par-l-infertilite_4885427_3212.html#zur0r3ufuE64Kxyo.992016-03-19français
Article long et intéressant en anglais: une naissance sûre est une naissance ou parents et soignants s'écoutent, collaborent et s'adaptent à la situation sans trop de fixation sur le lieu de naissance. Des exemples de mauvais traitements carabinés à l'hôpital comme à la maison. http://www.dailymail.co.uk/health/article-3492206/Turn-war-maternity-ward-doctors-midwives-clash-best-way-birth-babies-risk.html2016-03-18anglais
Je refais passer ce texte sur la suggestion d'une de nos lectrices. N'hésitez pas à me contacter pour me faire part de vos découvertes ou textes favoris.http://www.rolandsimion.org/spip.php?article232016-03-15français
Une vidéo italienne sous-titrée en anglais dénonce le manque d'intimité et l'enchainement de petits éléments perturbateurs qui progressivement vont casser la dynamique.2015-12-10italien, anglais
"Le premier degré de la violence obstétricale est le silence, l’absence de communication, le défaut d’information. Amnesty International le dénoncera dans sa campagne en Uruguay. Puis vient l’usage persistant de techniques et pratiques malgré les recommandations internationales. Déjà en 1988 puis en 1996, suite à une étude sur l’ensemble des pays européens, l’OMS identifiait comme nocifs et inefficaces les pratiques ou gestes techniques suivants: perfusion, position dorsale, l’emploi de l’ocytocine artificielle, les efforts de poussée. Utilisées fréquemment à tort, se retrouvaient la péridurale, le monitoring, les forceps, l’épisiotomie, l’interdiction de boire, de manger. Dans un contexte d’humiliation et d’infantilisation, la violence obstétricale se manifeste aussi par des cris, des réprimandes, des coups, des pincements, l’abandon de patientes, la discrimination, la pose d’actes médicaux sans consentement. Les mouvements d’activistes et de féministes répertorient également le décollement des membranes, le déclenchement par cytotec, la manœuvre de Kristeller, le point du mari, la symphysiotomie, le curetage sans anesthésie, le toucher vaginal sur femme anesthésiée ou viol médical, la césarienne forcée." Marie-Line Pérarnaud, Observatoire de la Violence obstétricale, 22 mars 20152015-11-22français
un peu de saine lecture pour bien démarrer cette fin semaine http://www.terrafemina.com/article/touchers-vaginaux-un-tabou-est-tombe-et-cela-ne-va-pas-s-arreter-la_a292388/12015-10-30français
Clara de Bort affirme avec raison: "L’apprentissage du respect du consentement, ce n’est pas quelques heures de cours théoriques de droit ou d’éthique. C’est, pendant plusieurs années d’études de médecine, apprendre auprès de médecins soucieux de la bientraitance des patients (et des équipes, mais je ne développerai pas ici). C’est le fruit du compagnonnage, démarche au cœur de l’enseignement de la médecine. Si les enseignants de toutes les disciplines ne se sentent pas concernés, mobilisés et exemplaires sur le respect des droits des patients, c’est leur fonction hospitalo-universitaire qu’ils travestissent, un pan essentiel de la formation médicale qu’ils confisquent, des petites et grandes négations qu’ils promettent à des générations de patients. Appliquons les droits des patients. Maintenant." http://enjupe.com/2015/10/29/lapprentissage-du-respect-du-consentement-ce-fondamental-de-lenseignement-de-la-medecine/2015-10-29français
Beaucoup de lecture ce soir sur le consentement aux touchers vaginaux et rectaux..Marie-Hélène Lahaye cite entre autre la réaction d'un médecin qui n'est pas... enfin qui est... pfff http://marieaccouchela.blog.lemonde.fr/2015/10/27/marisol-touraine-reagit-enfin-au-scandale-des-touchers-vaginaux-sur-patientes-endormies-au-bloc-operatoire/2015-10-27français
Encore un excellent article de Aude Lorriaux pour Slate sur la question des touchers pelviens sans consentement: chiffres connus, mesures préconisées, réactions, situations dans les pays voisins. http://www.slate.fr/story/108847/rapport-conference-doyens-facs-medecine-touchers-vaginaux2015-10-27français
Rappel utile du ministère. L'article récent de Aude Loriaux nous rappelle que si le sujet est enfin sur le devant de la scène médiatique un certains nombre de professeurs de médecines n'ont encore rien compris de l'intérêt du consentement. Tout mon soutien aux étudiantEs qui reçoivent des injonctions contraires à l'éthique du métier. http://femmes.gouv.fr/touchers-vaginaux-et-rectaux-sans-consentement-marisol-touraine-reaffirme-lextreme-fermete-de-letat/2015-10-27français
«Si les patients ne souhaitent être touchés que par le chirurgien, ils ont toujours la possibilité de passer par le secteur privé avec dépassements d’honoraire plutôt que par les CHU, on n’oblige personne à venir dans le public», (...) Un professeur de médecine Guy Vallancien déclare "les étudiants qui se disent mal à l’aise, lorsqu’on leur demande de faire des touchers vaginaux sur des malades auxquels ils n’ont pu demander leur accord au préalable, sont des «mal baisés». «Ce sont des étudiants qui sont mal dans leur peau, il ne faut surtout pas qu’ils fassent de médecine!» s’emporte-t-il..." France 2015 la capacité argumentative des bacs + 10 m'interroge: le TV ce n'est pas sexuel mais un étudiant respectueux du consentement de sa patiente est un "mal baisé" (attaque à la personne sous la ceinture, absence de discussion sur le comportement et l'éthique). In fine la formation de nos carabins par les mandarins n'est-elle qu'un gigantesque bizutage où les violences institutionnelles indispensables pour ne pas être saquer servent à constituer l'esprit de corps sur le dos du patient?http://www.slate.fr/story/108351/touchers-vaginaux-sans-consentement-prive-institut-montsouris2015-10-27français
Dans cet excellent billet d'un blogue devenu incontournable sur nos sujets de prédilection on reparle de violences obstétricales et de sa perception ou non perception par les gynécologues. Les commentaires sont également passionnants. Le dernier en date dit ceci (2015): "Ma dermato m’a demandé quand j’allais exploser et mon dentiste m’a demandé où j’accouchais, il m’a sorti médusé quand je lui ai parlé de mon projet d’accouchement à domicile: « mais qui va faire l’épisiotomie?! euhhh personne justement c’est le but…. "http://marieaccouchela.blog.lemonde.fr/2015/10/20/melanie-dechalotte-la-journaliste-qui-a-brise-le-tabou-des-maltraitances-gynecologiques-sur-france-culture/2015-10-26français
Un texte de Marc Zaffran qui nous éclaire sur les critères qui nous font reconnaître un blogue médical respectueux de l'éthique. http://ecoledessoignants.blogspot.ca/2015/10/a-quoi-reconnait-on-un-blogue-medical.html2015-10-11français
Le témoignage de Valérie Maurin (23.09.2015) dans l'Obs: "Une fois rentrée chez moi, je n’ai pas réussi à aller mieux. D’abord, j’étais extrêmement fatiguée, mon épisiotomie avait été compliquée.Comme je ne pouvais pas marcher, je me sentais extrêmement abattue." Les commentaires montrent que le chemin qui reste à parcourir va être encore long. http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1426160-photo-j-ai-vecu-un-baby-blues-j-etais-totalement-desemparee-en-parler-est-crucial.html2015-10-04français
Ce n'est pas directement sur l'épisiotomie mais sur la maltraitance au cours de la vie reproductive. Médecine ou prêchi prêcha moral, il faut choisir. L'histoire de Fred parmi tant de parcours différents. https://twitter.com/ClaradeBort/status/6500074500542259202015-10-03français
Marie-Hélène Lahaye revient sur l'émission sur les docs de France Culture en pointant combien il est important de : "poser la notion du respect des femmes par le monde médical en une question politique et de société" http://marieaccouchela.blog.lemonde.fr/2015/09/29/les-maltraitances-gynecologiques-denoncees-sur-france-culture/2015-09-29français
Excellente émission très bonne prestation des intervenants avec un président du Syngof toujours aussi haut en couleur. http://www.franceculture.fr/emission-sur-les-docks-collection-temoignages-maltraitance-gynecologique-2015-09-282015-09-29français
Liens publiés sur sur la page Facebook dédiée à l'épisiotomie, 2015-2016